Schéma d'Aménagement
& de Gestion des Eaux
Argoat-Trégor-Goëlo

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Littoral : qualité des eaux et usages

visuel_rapport_zones_conchy_IFREMER_2022

Mai 2022

Rapport de l’IFREMER : « Évaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département des Côtes d’Armor ». Édition 2022

Extrait du résumé :

« Le bilan au 31 décembre 2021 est partagé. Par rapport au classement préfectoral, ce sont sept zones qui présentent une dégradation contre trois zones en amélioration. Si on prend en compte les zones dont l’estimation s’est améliorée au-delà du classement, le nombre de zone en amélioration est porté à six.
Globalement, la qualité sanitaire reste en amélioration (statistiquement, 60% des points suivis montrent une tendance à l’amélioration). Aucun point de surveillance ne présente de tendance à la dégradation. Mais la présence de rares pics de contamination de faible à moyenne intensité pénalise encore de nombreuses zones du département.
Les principaux secteurs en amélioration sont en baie d’Arguenon et en baie de Paimpol. Cette dernière devient intégralement de bonne qualité sanitaire.
Les principaux secteurs subissant des dégradations sont la baie de Saint-Brieuc, l’amont de l’estuaire du Trieux et la baie de Lannion.
Le nombre d’alertes est resté exceptionnellement élevé en 2021. »

Juillet 2021

Nouvel Arrêté Préfectoral du 28 juillet 2021 de classement de salubrité des zones de production de coquillages en Côtes d’Armor

A noter pour le groupe III (bivalves non fouisseurs) une évolution du classement de 2 zones sur le périmètre du SAGE Argoat-trégor-Goëlo :

le déclassement de la zone “Gouermel” (22.08.20) de A à B

et le reclassement de la zone “Jaudy – zone amont” (22.07.11) de B à A

Mai 2021

Rapport de l’IFREMER : « Évaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département des Côtes d’Armor ». Édition 2021

extrait du résumé :

« Le bilan au 1er janvier 2021 est plutôt négatif. Sans considérer les dépassements déjà observés en 2018, cinq zones présentent une dégradation de leur qualité sanitaire, contre une seule pour une amélioration. Globalement, la qualité sanitaire reste en amélioration (statistiquement, 70% des points suivis montrent une tendance à l’amélioration – Annexe 4). Mais la présence de rares pics de contamination de faible à moyenne intensité pénalise encore de nombreuse zones du département et notamment en baie de Paimpol et dans l’estuaire du Trieux. »

Avril 2020

Arrêté Préfectoral du 25 février 2020 de classement de salubrité des zones de production de coquillages en Côtes d’Armor

A noter la Zone “Lanmodez – Îlots de Bréhat Ouest” (code 22 06 13) qui est déclassée de A à B pour le groupe III (bivalves non fouisseurs).

Juin 2019

Classement sanitaire des gisements naturels de coquillages ARS / IFREMER – Année 2019 (suivi 2016-2018)

Carte en début de rapport, sur le SAGE ATG :
-Pêche à pied déconseillée : Le Palus, Mellus
-Pêche à pied interdite : Les Arcades, Pellinec

Juin 2019

Le rapport de l’IFREMER « Evaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département des Côtes d’Armor. Edition 2019 »
. Page 93 du rapport, on peut lire : « Sur l’ensemble de la baie de Paimpol et de l’estuaire du Trieux, le bilan est plutôt négatif. Sur les quatre zones classées A en 2017 (22.04.11, 22.06.12 – groupe II, 22.06.13 et 22.05.13), aucune n’a pu confirmer ce statut en 2018. Une cinquième zone présente un déclassement de A vers B : 22.06.20 – groupe III. Une seule amélioration est observée, il s’agit de la zone 22.06.12 – groupe II. Pour le reste des zones, le classement est en concordance avec la qualité estimée ».

Mars 2019

Nouvel Arrêté Préfectoral du 21 février 2019 de classement de salubrité des zones de production de coquillages

Les zones qui se sont améliorées sur notre territoire (passage en classement A, pour les bivalves non fouisseurs du groupe III) sont :
– Baie de Paimpol Sud (code 22 04 11)
– Trieux amont (code 22 05 13)

Malgré tout, les efforts doivent se poursuivre (assainissement notamment), afin de viser un classement en A (Objectif 2027 du SAGE) de toutes les zones de production.

Deux zones restent en B pour le groupe III : Baie de Paimpol Nord et Jaudy amont.

La zone Trieux aval repasse en B pour le groupe III.

Août 2018

La Préfecture des Côtes d’Armor met en ligne la liste des aires de carénage autorisées et disposant d’un traitement des rejets (juillet 2018)

RAPPEL :
Le règlement du SAGE ATG “interdit le carénage réalisé hors des lieux équipés de systèmes de collecte et de traitement des effluents de lavage” (REGLE N°2).

Août 2018

Nouvel Arrêté Préfectoral du 23 juillet 2018 de classement de salubrité des zones de production de coquillages (modifiant celui du 11 novembre 2017)

Les zones qui se sont améliorées sur notre territoire (passage en classement A, pour les bivalves non fouisseurs du groupe III) sont :
– Lanmodez – Îlots de Bréhat ouest (code 22 06 13)
– Îlots de Bréhat sud (code 22 06 12)

Malgré tout, les efforts doivent se poursuivre (assainissement notamment), afin de viser un classement en A (Objectif 2027 du SAGE) de toutes les zones de production (des zones restent en B sur notre territoire : notamment, secteurs Baie de Paimpol / Jaudy amont / Trieux amont).

Juin 2018

Le rapport de l’IFREMER « Evaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département des Côtes d’Armor. Edition 2018 ».

Le classement pour le groupe 3 (bivalves non fouisseurs) a connu une nette évolution depuis quelques années (classement uniquement basé sur un paramètre bactériologique : E Coli), la majeure partie des zones conchylicoles étant susceptibles d’être classés en catégorie A pour 2018 sur le territoire du SAGE ATG. Il s’agit là probablement du bénéfice des actions menées (notamment par les collectivités) sur les bassins versants des zones conchylicoles. Les zones les plus sensibles sont désormais les zones amont des estuaires (Trieux / Jaudy).

Cette tendance générale à l’amélioration “du bruit de fond” ne doit pas occulter les alertes “ponctuelles” (liées le plus souvent à des surverses des réseaux d’assainissement) qui soulignent les efforts qu’il reste à accomplir.

Enfin le territoire du SAGE ATG a récemment connu des fermetures administratives (2016 et 2018) liées à la présence de Virus (Norovirus), Virus dont le comportement dans le milieu naturel diffère probablement de celui des bactéries (virus plus résistants).

Décembre 2017

Nouvel Arrêté Préfectoral du 16 novembre 2017 de classement de salubrité des zones de production de coquillages (abrogeant celui du 2 janvier 2017)

Les zones qui se sont améliorées sur notre territoire (passage en classement A, pour les bivalves non fouisseurs du groupe III) sont :
– Anse de Gouermel (code 22 08 20)
– Zone de l’Arcouest (code 22 06 11)
– Trieux intermédiaire (code 22 05 12)

Ce classement traduit une tendance à l’amélioration de la qualité microbiologique des eaux littorales (suivi IFREMER). Il est notamment le fruit des travaux réalisés par les collectivités littorales sur l’assainissement.

Malgré tout, ces efforts doivent se poursuivre, afin de viser un classement en A (Objectif 2027 du SAGE ATG approuvé) de toutes les zones de production (des zones restent en B sur notre territoire : notamment, secteurs Paimpol-Ploubazlanec-Bréhat / Jaudy / Trieux amont).

Novembre 2017

L’EXPOSITION AUX RISQUES SANITAIRES DES PECHEURS DE COQUILLAGES EN BRETAGNE NORD

Approches cartographique et comportementale – Rapport d’étude menée en 2016 (ARS/IFREMER)